2018 - BLOGBlog

Jour 6 – course de Bagan

C’est au milieu du XIème siècle que Bagan prend son essor. Anawratha, 42ème roi d’une dynastie de 55 monarques règne sur la plaine de 1044 à 1077. Il se convertit au bouddhisme theravada peu connu dans la région par un moine venu du royaume Môn de Thaton. Très enthousiasmé par cette nouvelle croyance, il décide de conquérir Thaton et d’en ramener archives, reliques et même une partie de la population dans sa capitale. Afin de donner au bouddha un cadre sacré, il fait appel à des architectes et entame la construction d’une série de temples. Ce roi est considéré comme le créateur et unificateur du « premier empire birman ».

La course de Bagan

La course des pagodes de Bagan… Classé au patrimoine de l’UNESCO, le site de Bagan et ses 2400 pagodes est un endroit d’une grande beauté. Pouvoir courir en admirant ces merveilles est une chance extraordinaire pour les participants… Aucunes difficultés majeures, sur cette course relativement plate, c’est plutôt l’endurance qui sera mise à l’épreuve. C’est sous un soleil de plomb que nous ferons une grande boucle autour du site, en partant du Temple Ananda-Phaya et en traversant quelques villages, sur un chemin de terre, poussiéreux parfois sablonneux…

Sur toutes les épreuves des Foulées de la Soie, les marcheurs vivent aussi l’Aventure avec un grand A !