2018 - BLOGBlog

Jour 5 – course du Mont Popa

En 442 av J.C, un terrible tremblement de terre secoua la Birmanie, un pic de lave émergea au milieu des plaines du Myigyan.

 

Les cendres volcaniques qui recouvrent ses pentes, fertilisent le sol et des fleurs de toutes couleurs apparaissent. D’où le nom Popa qui signifie fleur en sanscrit…

Les habitants de la région considèrent ce pain de sucre comme résidence des dieux, l’Olympe de la Birmanie. Les alchimistes se sont installés sur les pentes ainsi que des nombreuses échoppes vendant plantes médicinales, orchidées et de l’eau de santal pour les offrandes.

 

 

Le départ est donné dans la rue principale du petit village de Taung Kalat… On pouvait voir de nombreux singes courant sur les toits. La course démarre par une très forte ascension durant 4 km, puis on bifurque pour entrer dans la forêt, l’ascension continue sur des chemins escarpés, nous serpentons ainsi jusqu’à une sorte de plate-forme en haut du Mont Popa, le temps d’immortaliser la magnifique vue sur la pagode dorée de Taung Kalat, et on entame la descente toute aussi périlleuse semée de rochers et autres troncs d’arbres à enjamber.

L’arrivée se fera juste devant notre hôtel Mount Popa Resort. Douche puis lunch et nous revoilà sur la route en direction de Bagan et ses 2400 pagodes…